Cette nouvelle plateforme Internet offre, en 3 langues, des renseignements précieux sur le droit du travail, la fiscalité, la reconnaissance des diplômes mais aussi sur les démarches à suivre pour les chercheurs d’emploi, les employeurs ou les salariés, transfrontaliers.

Grâce à cet outil, l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre donne une nouvelle impulsion à sa volonté de développer le bassin d’emploi transfrontalier

L’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre (NAEN) a franchi une nouvelle étape dans son objectif de créer un véritable bassin d’emploi eurorégional avec la mise en œuvre – dans le cadre du projet européen EMPLEO – d’un nouveau portail Web destiné à partager des informations utiles pour les chercheurs d’emploi et les travailleurs (salariés ou professionnels) des trois territoires.

www.empleo-info.eu est un portail trilingue qui permet d’obtenir des informations très diverses sur : l’hébergement, les conditions de résidence, l’embauche, l’ouverture de comptes professionnels ou bancaires, le transport, la formation linguistique, les bourses et ressources de mobilité pour les étudiants, la validation des diplômes, et bien plus encore.

L’information se structure autour de trois grandes entrées en fonction des caractéristiques de chaque utilisateur. “Je suis” : un chercheur d’emploi, Un salarié transfrontalier et Un professionnel. Pour chacun d’eux, les informations se découpent en fonction de la région qui les concerne :

– A la Recherche d’un emploi : cet onglet offre des informations sur la manière de reconnaître la qualification professionnelle sur chaque territoire et dirige l’internaute vers les services publics de l’emploi adéquats. Des liens utiles et des documents à télécharger accompagnent les pages d’informations.

– Salarié transfrontalier : ici chaque page propose, pour chaque région, des détails, sur le droit du travail, le droit social ou encore sur les obligations fiscales. Et toujours cette possibilité de cliquer sur des liens utiles ou de télécharger par exemple des documents sur les contrats de travail.

Professionnel : les informations fournies dans ces pages concernent les conditions requises pour créer une entreprise dans l’une des trois régions, le détachement des travailleurs et les conditions d’embauche.

Il existe également un menu spécifique Formation qui explique où apprendre ou améliorer l’une des trois langues de l’Eurorégion, et aborde aussi des aspects très divers sur la mobilité des étudiants, les bourses, la formation professionnelle avec des stages en entreprise, etc. D’autres onglets comme Actualités, Contact et EMPLEO complètent la plate-forme qui offre également la possibilité de s’abonner à une newsletter.

LES ACTEURS DU SECTEUR DE L’EMPLOI IMPLIQUÉS

Internet est aussi un lien primordial entre les acteurs de l’emploi des trois territoires. Dans la dynamique EMPLEO, une trentaine d’acteurs des services publics, qui travaillent quotidiennement sur les sujets de l’emploi transfrontalier, sont déjà impliqués pour mieux informer les populations rencontrées en direct. Ainsi, pour simplifier et optimiser les échanges de cette équipe projet, la plateforme a vocation à faire également office d’Intranet entre les agents.

OPPORTUNITÉ  A SAISIR

Rappelons que la première étude sur l’emploi transfrontalier, menée en 2017, a montré qu’il existe un réel potentiel de développement du bassin d’emploi transfrontalier dans l’Eurorégion, puisque déjà l 3 900 personnes traversent quotidiennement la frontière pour travailler en Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre.

Cette étude a mis en évidence les obstacles rencontrées par les travailleurs transfrontaliers : les diversités linguistiques, fiscales ou encore les modalités de transport. Mais il apparait aussi des points forts et des complémentarités, notamment le fait que les trois régions envisagent une croissance de l’emploi pour les huit prochaines années (entre +5% et +9%). Elles développent en ce sens des stratégies d’innovation régionales complémentaires. Il existe en effet des secteurs et des domaines d’activité qui peuvent être convertis en un pari partagé et un espace d’opportunités, tels que , les énergies renouvelables, la santé, le secteur agroalimentaire et les industries créatives.

PROJET EUROPEEN

Le projet EMPLEO a vu le jour en mars 2017 et a mené diverses actions dans le but de rendre les relations professionnelles plus fluides entre les trois régions. Ainsi, en décembre 2017, la première étude sur l’emploi transfrontalier réalisée à ce jour a été publiée et en juin de cette année a eu lieu le premier séminaire des agents publics de l’emploi des trois régions.

Le Projet EMPLEO AE « Renforcer l’Europe Développement d’un bassin d’emploi eurorégional AE » – projet européen sélectionné et co-financé à 65% par les fonds européens INTERREG POCTEFA (DG REGIO) d’un budget de quelques 250 000 € TTC – vise à analyser la réalité de l’emploi transfrontalier, en vue d’élaborer des préconisations pour améliorer la condition des personnes exerçant leurs activités professionnelles dans ce cadre. En effet, l’objectif d’EMPLEO AE est de rendre plus fluides les relations entre les trois régions malgré les obstacles et de remédier à la méconnaissance des différentes réalités qui existent entre ces régions.

Dans le même contexte de fluidification des relations, l’Eurorégion met en œuvre le projet Transfermuga, pour l’amélioration des communications routières et de transport, et le projet Eskola Futura, pour la formation des futurs enseignants transfrontaliers.