Né au sein de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre », le projet Transfermuga (http://www.transfermuga.eu) a reçu le prix « Construisons l’Europe au-delà des frontières » décerné par la plate-forme des Groupements Européens de Coopération Territoriale 2018, en coordination avec le Comité des Régions de l’Union Européenne.

Transfermuga a conçu le premier système d’information des passagers transfrontaliers, multimodal et multilingue (basque, espagnol, français et anglais), basé sur quatre blocs technologiques complémentaires :

 

  • Un portail d’information pour les voyageurs. En 4 langues, il rassemble l’information sur tous les moyens de transport : vélo, bateau, automobile, taxi, autocar, train et avion. Il fournit également des renseignements sur les gares et arrêts : gares de chemin de fer, gares routières, stationnement, aéroports. Il donne accès à des comparateurs de tarifs et d’itinéraires. Ainsi, le calculateur d’itinéraire, disponible en 4 langues, inclut les réseaux Couralin, Yego, Chronoplus, Hegobus, Transports64, TER, TGV, Lurraldebus, Euskotren, Pesa et Irunbus.
  • Les marques grises mises en place dans les quatre infrastructures que sont l’aéroport de Biarritz, Hegobus, Mac et l’Office de Tourisme de Bayonne.
  • La plateforme Open Data pour le transport, qui réunit 20 ensembles ouverts de données de transport.
  • Le système de cartographie ouverte auquel l’Eurorégion contribue au quotidien.

 

Avant le lancement du site d’information Transfermuga.eu, il n’existait aucun système d’information multimodal et multilingue. Le jury a notamment apprécié le caractère réplicable de cette expérience dans les autres régions transfrontalières.

 

Le prix a été remis au Délégué du Gouvernement de Navarre à Bruxelles, Mikel Irujo, et à la représentante de Nouvelle-Aquitaine au sein du Comité des Régions, Isabelle Boudineau. Il est à noter que ce dispositif avait été déjà primé au mois de mai 2018 par le grand Prix européen des innovations urbaines “Le Monde – Smart Cities”.

 

L’Eurorégion a également reçu le prix “Sail of Papenburg” organisé par l’Association des Régions Frontalières d’Europe (ARFE) – qui tenait son assemblée générale, à la fin du mois de septembre à Oulu (Finlande).

L’Eurorégion a été récompensée pour son approche conjointe des questions d’emploi transfrontalier et de plurilinguisme, illustrée par la conduite de deux projets européens “Empleo AE” et “Eskola Futura” (financés par le programme transfrontalier POCTEFA).

 

  • L’objectif du projet “EMPLEO AE” est de favoriser l’émergence d’un bassin d’emploi transfrontalier par la conduite de 3 actions principales :
  • réalisation d’un diagnostic sur l’emploi transfrontalier ;
  • création d’un portail d’information pour travailleurs, demandeurs d’emploi et entreprises ;
  • mise en place d’un forum des administrations concernées par la question de l’emploi transfrontalier.

Le caractère transposable du projet Empleo à d’autres régions transfrontalières a été, là aussi, particulièrement mis en relief lors de la remise du prix.

 

  • “Eskola Futura” est l’illustration d’une mesure concrète en faveur de la mobilité des travailleurs transfrontaliers. Ce programme a été mis en place pour pallier les problèmes de recrutement de professeurs des écoles publiques bilingues “français-basque” au Pays Basque français. Il vise à augmenter le vivier de candidats se présentant au concours organisé chaque année par le Ministère de l’Education Nationale en dispensant à des étudiants issus de Navarre, d’Euskadi et de Nouvelle-Aquitaine une formation préalable adéquate sur une durée d’une à deux années, selon les cas.

 

Il est à noter que deux partenaires historiques de l’Eurorégion, l’Université de Bordeaux et l’Université du Pays Basque, ont été lauréates du prix “Dialogo France 2018” (remis par l’Ambassade d’Espagne en France) pour “leur projet commun de développement d’une communauté eurorégionale de recherche, formation et transfert de connaissance”.