DIAGNOSTIC

Tissu institutionnel complexe, asymétries au niveau des compétences et au niveau fiscal, et cultures administratives différentes ; culture insuffisante de coopération ; absence de marque qui complique son identification et son positionnement ; le GECT demeure assez méconnu ; nombre réduit de projets partagés ; carte d’agents intervenants complexe ; moyens humains, financiers et techniques limités.

DÉFI

Assurer à travers le GECT Eurorégion Aquitaine-Euskadi une gouvernance ouverte et multi-niveau de la coopération, destinée à des projets concrets Et concevoir une stratégie de diffusion et de communication de l’Eurorégion.

  • La gouvernance appropriée de la coopération eurorégionale est un facteur clé devant permettre le succès du processus. Le GECT Eurorégion Aquitaine-Euskadi doit en ce sens promouvoir une coopération multi-niveau basée sur des projets concrets, en respectant toujours le principe de subsidiarité. La coopération transfrontalière dans l’espace Aquitaine-Euskadi répond à un schéma de “cercles concentriques” dans lequel le GECT, tout en respectant l’autonomie et les compétences des différents acteurs, doit faire en sorte que les actions soient coordonnées et aient une logique commune.
  • Dans cette approche, le GECT Eurorégion Aquitaine-Euskadi sera l’agent qui développera un éventail de fonctions, depuis l’impulsion/ promotion de certains projets stratégiques jusqu’à la dynamisation et la contribution à des projets développés par d’autres acteurs – toujours avec un rôle de base d’agent facilitateur et de promoteur.